Notre Mission

Ouvrir des données, les rendre utiles et utilisées

Les recherches en sciences sociales des fondateurs de Datactivist ont nourri une conviction : il est essentiel de placer les usagers au coeur des politiques d’open data. Dans sa thèse de doctorat, Samuel Goëta a montré que les données publiées sur les portails open data répondent souvent à une logique de l’offre : les agents dans les administrations choisissent quelles données sont ouvertes et comment elles seront publiées sans prendre en compte les besoins des usagers des données.

Dans ses travaux en sociologie électorale, Joël Gombin a éprouvé les limites des données ouvertes : trop agrégées, rarement à jour mal documentées, parfois inutilisables. Et, pour les agents, c’est un travail considérable pour des données qui sont parfois peu ou pas utilisées.

Voulant mettre notre expertise au service des producteurs de données ouvertes et de leurs réutilisateurs, nous avons créé la société coopérative Datactivist pour ouvrir les données et les rendre utiles et utilisées.

La coopérative s’est vite agrandie pour accompagner des organisations de tout type (secteur public, entreprises, ONG) dans l’ouverture de leurs données, l’utilisation de données ouvertes et les demandes d’ouverture de données.

Pure player de l’open data, nous accompagnons nos clients à travers des activités de conseil allant de la définition à la mise en œuvre opérationnelle d’une stratégie open data, de formation replaçant l’ouverture des données dans le contexte général des révolutivons des données et de la data science, et de médiation pour accompagner la réutilisation de données par un public de spécialistes ou de novices.

Nos

Valeurs

Notre nom est le témoignage

des valeurs qui nous guident :

Nous croyons au savoir ouvert

Nous croyons au savoir ouvert

Ouvrir des données, et plus largement le savoir dont elles sont le fondement, permet de réduire les asymétries d'information et de créer une situation équitable entre tous les acteurs. L'open data renforce la transparence de l'action publique, fait foisonner l'innovation et désilote les organisations. Les données permettent la mise en place d’un référentiel commun, elles font “tenir la réalité” selon l'expression d'Alain Desrosières : elles ne sont jamais neutres et sont activables au service d’un objectif. Nous voulons permettre à chacun de s’approprier les données, sans naïveté, mais sans pessimisme.

Nous soutenons celles et ceux qui créent le changement

Nous soutenons celles et ceux qui créent le changement

L'ouverture et l'utilisation de données demande un travail considérable, souvent invisible et pas pris en compte. Nous réunissons la diversité de nos compétences, de nos expertises et notre professionnalisme pour aider nos clients privés, publics ou associatifs à réaliser leurs ambitions. Pour créer le changement, les journalistes, les associations, les ONG, les acteurs de la médiation numérique ont un rôle clé pour faire émerger les publics de données.

Nous favorisons l'autonomie et l'épanouissement au travail

Nous favorisons l'autonomie et l'épanouissement au travail

YOLO : on ne vit qu'une fois, le temps que nous passons à travailler doit être au maximum utile, épanouissant et respectueux au service d’un équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle. Chez Datactivist, les salariés disposent d’une grande autonomie dans l’organisation de leur travail et la gestion de leur temps de travail. Le partage de l'information et la bienveillance sont la règle. Le présentéisme ne fait pas partie de nos valeurs, nous privilégions l’efficacité. Nous tendons aussi au zéro papier, utilisons de manière extensive des outils de travail collaboratif et luttons activement contre la réunionite. L'équipe fonctionne en remote, répartie partout en France, mobile et au plus proche de nos clients.

Nous créons des communs

Nous créons des communs

Nous souhaitons que l'open data devienne une ressource partagée et gérée avec ses usagers, autrement dit un commun. Notre statut de SCOP (société coopérative et participative) en témoigne : Datactivist est gouvernée démocratiquement par ses salariés afin de pérenniser nos emplois et notre projet d’entreprise. Nous nous appliquons à nous mêmes les principes que nous défendons : les productions de Datactivist sont librement réutilisables, publiées en licence Creative Commons BY-SA. Enfin, nous avons lancé la communauté TeamOpenData pour fédérer les acteurs professionnels de l'open data et nous développons actuellement un framework open source de l'ouverture des données.

Notre équipe

Les membres de l’équipe que nous avons constituée sont tous et toutes marqués, dans leur trajectoire, par le fait d’avoir noué une relation personnelle forte à la donnée, en souhaitant la mettre au service du bien commun et du plus grand nombre, que ce soit au travers de leurs choix professionnels ou de leurs engagements personnels, qui sont souvent entremêlés. La donnée sera un outil d’empowerment ou ne sera pas.

Samuel Goëta

Samuel Goëta

est sociologue. Sa thèse entre dans les coulisses de l'open data et interroge les conditions de mise en œuvre de ces projets. Il est co-fondateur de l'association Open Knowledge France où il milite pour que l'ouverture du savoir bénéficie à tous.

[email protected]
Joël Gombin

Joël Gombin

a longtemps fait de la recherche et de l'enseignement en sociologie électorale, ce qui lui a permis d'acquérir de solides compétences en data science. Gérant de Datactivist, il a une expérience significative de direction de projet, pour des clients tant publics que privés.

[email protected]
Sylvain Lapoix

Sylvain Lapoix

est datajournaliste. Ex-collaborateur d'OWNI, co-auteur du programme de France Télévision #Datagueule, il chérit l'open data et défend la philosophie des sources ouvertes. Padawan en R et en Python, il forme à l'usage de la donnée journalistes et acteurs de la société civile en France et en Afrique francophone.

[email protected]
Timothée Gidoin

Timothée Gidoin

est diplômé l'école des Affaires Publiques de Sciences Po et de l'Edhec. Convaincu par l'importance de la donnée dans le débat public, il se passionne pour le fact-checking et s'est récemment investi dans un projet entrepreneurial visant à combattre les fake news.

[email protected]
Cécile Le Guen

Cécile Le Guen

est spécialisée sur les questions de gouvernement ouvert. Ancienne salariée d’Open Knowledge International, elle a parcouru le monde à la rencontre des communautés open data et continuera de le faire chez Datactivist, notamment avec le Programme d’Appui aux Gouvernements Ouverts d’Afrique Francophone.

[email protected]
Etienne Pichot Damon

Etienne Pichot Damon

a rejoint Datactivist pour accompagner des acteurs publics et privés dans l'ouverture et la réutilisation de leurs données. Avant cela, il a été en charge de la politique d'open data pour la Métropole Européenne de Lille, et cette expérience l'a mené à s'investir plus particulièrement dans le sujet des transports.

[email protected]
Magalie Dartus

Magalie Dartus

Archéologue pendant une quinzaine d'année, elle a dirigé des opérations de fouille en France et à l’étranger avant de se reconvertir dans la géomatique. Ses centres d’intérêts professionnels la poussent désormais vers l’open data et l’animation d’équipes. Elle a une prédilection toute particulière pour la cartographie libre et le crowdsourcing.

[email protected]
Mathieu Morey

Mathieu Morey

est chercheur en informatique, spécialisé en data science et machine learning. Il développe des méthodes et des outils pour améliorer la découvrabilité et la qualité des données ouvertes, au bénéfice des producteurs et des réutilisateurs.

[email protected]
Clara Maximovitch-Rodaminoff

Clara Maximovitch-Rodaminoff

a rejoint Datactivist pour son stage de fin d'études à Sciences Po. C'est en intégrant un master sur la gouvernance des métropoles qu'elle a finalement découvert les enjeux de l'open data, qu’elle approfondit désormais en travaillant sur la numérisation des services urbains et la dématérialisation de la commande publique.

[email protected]